France, Russie, Turquie, Émirats arabes unis, Qatar · Plusieurs puissances étrangères ont contribué à la dégradation de la situation en Libye. En favorisant les options militaires au détriment de choix politiques, elles ont remis en selle des suppôts de l’ancien régime. Décryptage d’un fiasco diplomatique, alors que le maréchal Haftar relance son offensive sur Tripoli avec le soutien de plus en plus actif de puissances étrangères, dont la France. Par Ali Bensaad, professeur à l’IFG

Lire la suite de l’article sur le site de d’Orient XXI