Elle était accusée de terrorisme pour avoir assumé, pour un jour, la position de rédacteur en chef du quotidien Özgür Gündem. Le procureur demandait 9 ans de prison pour elle. Elle vivait en exil en Allemagne où elle s’était réfugiée après avoir été libérée d’une première incarcération.

On peut la voir et l’entendre ICI s’exprimer sur TV5 le jour de son acquittement

L’Etat turc continue de souffler le chaud et le froid et maintient un climat de stricte arbitraire. D’une part un bon nombre de procès d’universitaires signataires de la pétition pour la paix “Nous ne serons pas complices de ces crimes” se résout par des acquittements. D’autre part le procureur de la république demande la prison à vie pour Osman Kavala, ce philanthrope de gauche, infatigable travailleur pour la réconciliation entre turcs et arméniens, entre turcs et kurdes. De l’avis de tous les commentateurs son dossier est vide et l’accusation repose sur des non-arguments.