Hérodote. 2013, 148(1), p. 23-32.; La Découverte, 2013. Language: French, Base de données: Cairn.info

Le contexte régional d’avant 2010 se caractérisait par une double radicalisation de l’espace kurde, d’abord dans chacune de ses parties en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie par rapport aux États, puis dans sa dimension transfrontalière, impliquant de nombreuses interactions entre divers acteurs politiques. Mais, depuis juin-juillet 2012, la situation régionale a basculé dans un état de violence. Au cœur de l’espace kurde, terme qu’on pourrait préférer à celui de Kurdistan pour mieux appréhender toutes les ramifications et toute la complexité de la question kurde à l’échelle moyen-orientale, il y a désormais le Kurdistan d’Irak qui dispose du statut d’entité fédérée et qui pourrait, potentiellement du moins, constituer le noyau d’un futur État kurde. Il est évident que l’existence de cette entité suscite autant d’espoir chez les Kurdes que d’inquiétude dans les États où ils se trouvent ; elle sert en tout cas de repère symbolique fort expliquant la radicalisation de l’espace kurde dans sa totalité.