Hérodote. 2018, 169(2), p. 55-65.; La Découverte, 2018. Language: French, Base de données: Cairn.info

Les relations turco-iraniennes recèlent un mystère. En dépit de toutes les tensions qui ont pu brouiller la paix entre ces deux pays, le tracé de la frontière qui les sépare est resté inchangé depuis les accords de Qasr-e Chirin signés en 1639. Cet article tente d’élucider les logiques, parfois contradictoires, qui continuent de se déployer souterrainement en dépit des conflits contemporains qui opposent les deux pays, en identifiant les convergences et coopérations, les alliances précaires qui fonctionnent comme un « pacte implicite de non-agression » entre ces deux ex-empires. Une attention particulière est portée sur la diplomatie énergétique de la Turquie, seule porte de sortie vers l’Europe pour les exportations de gaz iranien par voie terrestre.

The analysis of Turkey and Iran relationships under covers some mystery : despite their regional competition, their belonging to opposed camps within the Syrian conflict, tensions between the two remain under control and do not threaten the continuity of their boarders unchanged since the 17th century. This article deals with underground issues that maintain some kind of secret non-aggression policy between the two countries, focusing on the energy diplomacy developed by Turkey which remains the only way out for Iranian gas ground transportation to Europe.