Hérodote. 2014, 155(4), p. 80-97.; La Découverte, 2014. Language: French, Base de données: Cairn.info

Avec l’augmentation de la demande énergétique globale et la multiplication des conflits pour le contrôle des ressources et des routes d’approvisionnement, la sécurité énergétique devient un enjeu majeur pour l’Union européenne, mais aussi pour les pays producteurs et de transit. La récente crise en Ukraine met en lumière le rôle du gaz comme arme stratégique dans la politique extérieure de la Russie et confirme la nécessité pour les pays européens de diversifier leurs sources et routes d’approvisionnement en énergie. Le corridor gazier sud-européen, qui achemine les hydrocarbures de la région Caspienne vers l’Europe via la Turquie, constitue un projet clef de la stratégie de l’Union européenne et des États-Unis pour assurer la sécurité énergétique de l’Europe. Cependant, avec l’actuelle instabilité au Moyen-Orient et la difficulté d’aboutir à un accord concernant les négociations sur le nucléaire iranien, la question de la capacité du corridor sud-européen d’être alimenté par des ressources suffisantes dans les années à venir reste hypothétique. Dans ce contexte, cette approche analyse les interactions profondes entre enjeux énergétiques, sécurité des territoires, visées politiques et intérêts économiques.

With the growth of global energy demand and the raise of conflicts for the control of energy resources and supply routes, energy security is becoming a major issue for the European Union, but also for suppliers and transit countries. The recent crisis in Ukraine highlights the role of gas as a strategic weapon in the Russian external policy and reinforces the need of the European countries to diversify energy sources and supply routes. The southern European gas corridor, which carries hydrocarbons of the Caspian region to Europe through Turkey, is as a key project of E.U. and U.S. strategy to ensure the energy security of Europe. However, with the current instability in the Middle East and the difficulty to set-up an agreement in the Iranian nuclear negotiations, the issue of the ability of the southern gas corridor to be supplied with enough amount of resources remains hypothetical. In this respect, this approach analyses the deep interactions between energy issues, territorial security, political aims and economic interests.