Caglayan est le nom du Palais de Justice d’Istanbul. Cet article de Jeanne de Gliniasty et Stéphanie Hennette Vauchez Caglayan Academy fait une analyse méticuleuse et un compte rendu synthétique de l’ensemble des mises en accusations et des comparutions dans les tribunaux turcs des universitaires pour la paix, signataires de la pétition “Nous ne serons pas complice de ces crimes”

L'”article a été écrit à la suite d’une mission de solidarité réalisée à Istanbul du 1er au 3 juillet 2019″. Il relate les impressions des auteures qui ont participé aux audiences, leurs analyses au vu du droit et des droits humains en Turquie, il fait une synthèse/bilan de la situation des universitaires signataires aujourd’hui ainsi que des mouvements de solidarités qui les accompagnent. En couvrant le sujet d’une manière quasi exhaustive cet article propose une vision politique d’ensemble qui tombe à point nommé, à un moment où bien que très attendus les acquittements qui se succèdent, sans restitutions de leur passeport aux accusés et sans qu’ils retrouvent leur poste, ajoutent à la confusion.

Pour le lire:https://journals.openedition.org/revdh/7429